Duché de Ravel
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Mission éclaireur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mission éclaireur   Sam 18 Déc - 11:40

Vol-au-vent envoyé par son maître survolait maintenant le domaine de l’Aubépine, demeure d'Elienore et de son ami Proxy,

Il était la en éclaireur, venant reconnaître le parcours qui mènera très bientôt son maître et ami, il connaissait bien sa mission, repérer le chemin et les endroits susceptible d'être propice à des guets-apens en tout genre. Son ami, depuis quelques semaines était de plus en plus prudent dans ses déplacements, motivé qu'il était de rejoindre la belle Élie, et raisonné par le faite de savoir que beaucoup lui en voulait.

Après avoir survolé plusieurs fois la propriété, ayant vu deux ou trois choses que son maître s'empresserait de suggérer à la maîtresse de maison, il alla se poser devant le portail imposant de la bâtisse.

Toquant de son bec puissant sur la lourde cloche, il attendait simplement de se faire voir à la belle de son maître, annonçant par sa présence, sa venue proche.

Revenir en haut Aller en bas
Proxy

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Mar 21 Déc - 14:45

Comme chaque matin sa maitresse avait ouvert la porte de sa cage pour que Proxy puisse se balader comme bon lui semblait dans le domaine.
Après avoir picoré les quelques grains de maïs qui constituait son petit déjeuner, il s'envola pour son tour de garde.

La jardin arboré était couvert d'un épais manteau blanc en cette matinée de décembre. La famille lapin était cachée dans son terrier collé les uns aux autres. Dans l'arbre creux, un ronflement lui indiqua que Screwy l'écureuil avait entamé son hibernation. Proxy passa son cou au plumage ébouriffé dans le trou du tronc et vit son amis à poils roux couché sur un lit de noisette et la bouche grande ouverte.
Proxy continua son tour d'inspection. Les poules étaient bien rangées sur leur perchoirs dans le poulailler, Bertrande n'allait pas tarder à venir chercher les œufs frais du jour.
Détour par l'écurie où la vieille Aubépine, jument de sa maitresse, mangeait sa ration d'avoine et de fourrage. En sortant du des dépendances, Proxy fut apeuré par une grande ombre noire qui se dessina sur la neige immaculée. le pigeon n'étant pas téméraire se cacha rapidement dans le premier fourré qu'il trouva, observant au travers des branchage.
Ce rapace ne lui était pas inconnu. Il reconnu sans mal son ami Vol au vent qui venait de frapper de son puissant bec la cloche du portail. rassurée sur son état de repas sur patte, il sortit de sa cachette et vint à sa rencontre.


Rhouuu...rhouuuu ( Traduction pour les non volatiles: Bonjour mon ami. Je vais chercher ma maitresse à tire d'aile)

Proxy s'envola vers la fenêtre du bureau et frappa de manière répétitive contre celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elienore

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Jeu 23 Déc - 11:43

Un feu dans la cheminée entretenait une agréable chaleur dans le bureau.
Voilà près d'une heure que la dame de l'Aubépine trempait sa plume dans l'encrier pour noircir un parchemin de sa fine écriture. biffant ce qui lui semblait superflus, ajoutant des annotations par ci par là.
Pestant sur ses tournures de phrase qui lui semblait incorrecte.
Un bruit venant de l'extérieur lui fit relever la tête de son travail. La vue de son petit Proxy, bien agité et ébouriffé devant sa fenêtre la fit sourire. Voilà qui lui donnait l'occasion d'abandonner pour quelques instants son devoir de diplomatie.
Elle se leva et alla ouvrir le battant, laissant entrer par la même occasion un souffle d'air glacé. L'oiseau vint se poser sur la main qu'elle lui tendait, en piaillant.


Que t’arrive-t-il?
Un vilain renard menace la quiétude du jardin?


L’oiseau semblait vraiment très agité, faisant sans cesse des aller-retour entre l’extérieur et sa main. Elienore, intriguée par son attitude décida d’aller vois ce qu’il se passait.

Sitôt sortie dans le froid, Proxy vint à nouveau à sa rencontre. Elle se laissa guider vers le portail d’entrée et c’est alors qu’elle vit ce qui m’était son pigeon dans tous ses états.
Il était perché sur la grille, majestueux. Le cœur de la dame fit un bond de joie dans sa poitrine.


Vol-au vent!

L’aigle descendit et vint se poser sur une grosse pierre non loin d’elle. Elle le gratta derrière la nuque, n’ayant plus du tout peur de lui maintenant qu’elle le connaissait bien. Elle regarda sa patte et ne vit aucun parchemin accroché. Voilà qui était bien curieux. Pourtant l’animal semblait en pleine forme et pas fatigué. Aurait-il perdu la précieuse missive?

Pas de message aujourd’hui?
Viens, j’ai quelques morceaux de viande pour toi.


Elle reprit la direction de sa demeure, grelottante de froid, les deux volatiles l’escortant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phoenyx92

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : La ou son coeur s'est posé

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Ven 24 Déc - 20:16

Phoe venait d'arriver enfin à Polignac, il avait chevauché prestement pour venir enfin voir celle pour qui son cœur s’était si brusquement remis à battre la chamade,

Sensation étrange et si intense que par moment cela lui faisait peur et en devenait inquiet pour ne pas dire presque soupçonneux, il se détestait pour cela et avait reçu la dernière missive d’Élie comme un souffle de vie sur son âme emplit de songes doux et sincères sur cette merveilleuse femme.

Une mission de plus fini avec plus ou moins de suces, des hommes morts avaient jonchés sont retour près de cette belle et de sa demeure, il avait besoin de repos et de tendresse et il sait pertinemment qu'en venant dans ses lieux, il allait trouver bien plus que cela,
Il fallait déjà qu'il reparte en mission mais devait aussi passé par chez lui pour faire le plein de vivre, d'armes et quelques écus, mais tout cela, il l'avait décide il le ferrait vite, sans se poser la question tellement pour lui l’évidence était présente à son esprit,

La belle Élie devait être chez elle pensa t'il ne voyant pas revenir Vol-au vent vers lui, l'idée le fit sourire de savoir que son plus fidèle ami, celui sur qui il pouvait compter sans jamais être déçu, c’était lui aussi amouraché de la belle autant que lui, il avança encore un peu sa monture et se pencha en avant découvrant une demeure somptueuse, gigantesque même, doublé de jardin majestueux divinement entretenu,

En bon guerrier il voyait déjà les imperfections de la demeure et sourit en pensant que ce n'est sont pas ses armes qui l'ont guidé jusqu'ici mais bien son cœur,

Une voix retentit dans le lointain et son cœur de soldat aguerrit à des joutes plus masculine se serra un moment,


Que t’arrive-t-il? Un vilain renard menace la quiétude du jardin


C’était bien elle, Élie, à sa fenêtre ouverte qui parlait à son Proxy, petit animal tout aussi malin que son aigle mais nettement plus chétif et pourtant lui aussi si courageux.
La voir enfin déclencha à son insu une rivière dans ses prunelles bleutés sur ses joues, il s'en surprit lui même, lui qui venait de pourfendre du brigand, se laissait maintenant aller à une douce quiétude romantique., il assécha ses yeux d'un revers de sa manche crasseuse et s'allongea dans la neige fraîche, regardant pour ne pas dire admirant celle pour qui il était venu en courant.


Vol-au vent! Voila maintenant que la belle caressait son fidèle ami, allait il être jaloux de cette boule de plumes adoré, l'idée le fit sourire sachant que c’était malgré tout un peu une réalité tellement l'envie d'enlacer cette femme lui vrillait les entrailles.

Pas de message aujourd’hui? Viens, j’ai quelques morceaux de viande pour toi.


la voyant repartir, il se redressa prêt à se découvrir et a courir vers elle, mais il était encore trop tôt, trop facile, il ne voulait pas que cette relation naissante, soit l'accouchement d'une simple visite, d'une simple bonjour, elle méritait bien mieux, elle méritait tant, elle qui l'avait soutenu pendant sa mission revigorant son cœur et son âme à chaque missive,

Alors se tapissant un peu plus dans la neige, glacé jusqu’au os mais le cœur si chaud, il siffla son aigle, sachant pertinemment que celui ci l'entendrait et espérant que cela déclencherait une réaction tant attendu depuis si longtemps.


fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii


il resta immobile couvert de neige, tapis comme quelques jours plus tôt pour surprendre l'ennemi, se confondant parfaitement avec le paysage, grand sourire aux lèvres de lui jouer un petit tour pendable dont il espéra qu'elle se souvienne pour la nuit des temps.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Ven 24 Déc - 20:31

Vol-au-vent picorait doucement les morceaux de viandes gentiment offert par la maîtresse de maison, arguant un peu Proxy qui lui ne pouvait pas en prendre d'aussi gros, vu la petite taille de son bec, mais amicalement, il coupait avec soin les morceaux en deux partis quasi identiques pour que son nouvelle ami, puisse lui aussi se contenter de ce succulent repas,

Il partageait le repas mais pas les caresses appréciant la douceur des mains de la promise de son maître, mains fines et douces, câlines et protectrices, il se régalait tout simplement.


fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii


Il s'immobilisa d'un coup net, morceau de viande en bec, aux aguets, l’œil tournoyant vers l’extérieure, il savait de qui émanait ce sifflement long; il reconnaissait le son de la voix de son maître même dans le brouhaha le plus intense,

Il regarda la belle Élie, et picorant un autre morceau de viande, s'envola d'un battement d'ailes puissant vers le parc.


Revenir en haut Aller en bas
Elienore

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Sam 25 Déc - 20:56

Elie avait prit l'habitude de garder, dans une petit sac de cuir, des morceaux de viande séchée spécialement pour Vol au vent. Gâter le rapace lui donnait un peu l'impression de chérir un peu plus son maître.
Le sac de cuir récupéré dans la cuisine, elle ressortit pour nourrir le volatile.
Elle s'amusa de le voir partager avec son petit Proxy sa pitance, allant même jusqu'à la déchirer de son bec aiguisé pour facilité la tâche à son pigeon.


Quelle complicité vous deux.
On dirait un vieux couple.


Elie sourit de ses propres paroles, mais son sourire s'effaça bien vite quand le rapace sans crier gare s'envola à grand coups d'ailes.

Non attends, ne parts pas si vite.

Elle n'avait même pas eu le temps d'écrire un petit mot pour Phoe. Avait-elle vexé Vol au Vent?
Elle s'élança à sa poursuite, relevant le bas de sa robe pour courir plus vite. Suivant l'oiseau vers le portail, elle l'ouvrit à la volée.


Vol au Vent! Je t'en prie reviens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phoenyx92

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : La ou son coeur s'est posé

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Sam 25 Déc - 22:07

Toujours tapis dans la neige et transis de froid, Phoe se releva en entendant sa belle prier Vol-au-vent de revenir,

Non attends, ne parts pas si vite., Vol au Vent! Je t'en prie reviens!


Ravit de voir que son volatile ne l'a pas oublié malgré toutes les attentions de la douce et généreuse Élie, il arma son bras pour recevoir son ami et ainsi nargué gentiment la belle en haut de son perchoir.
Admiratif de sa beauté, fan de sa gentillesse ou tout simplement fou d'elle, il se vit reconnaître en ôtant la neige coller à son visage.


Je vois ma très chère Élie que malgré vos attentions mon ami reste mon ami, et que malgré vos suppliques, il revient encore vers moi.

Amusé de sa boutade, c'est le corps tout en émois malgré le froid polaire que Phoe la regardait d'en bas un peu à la manière d'une amoureux transi chantant une sérénade à sa dulcinée.
Elle était si belle que c’était par l'humour qui s'obligea à faire son entrée dans la demeure de la propriétaire des lieux, ne sachant pas vraiment comment si prendre, n'ayant aucune envie de la décevoir.

Une fois Vol-au-vent sur son bras, il ne manqua pas de lui donner une friandise pour le féliciter de sa fidélité sans limite à son égard, une douce et longue caresse accompagnant la friandise pour son ami de toujours.


Je vois par contre que vous accueillez mieux les bêtes à pattes et bec que les humains par chez vous.

Hilare mais le cœur battant la chamade, il n'attendait qu'un mot d'elle pour pousser la lourde grille en fer forgé de son parc pour courir venir la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elienore

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Dim 26 Déc - 11:28

A peine le portail franchit, elle s'arrêta net. Un homme était couché dans la neige, le bras simplement levé sur lequel s'était perché le rapace. Si ses yeux avaient du mal à le reconnaitre tant il semblait crotté et fatigué par sa mission, son cœur lui ne fit qu'un bond au son de sa voix.

Citation :
Je vois ma très chère Élie que malgré vos attentions mon ami reste mon ami, et que malgré vos suppliques, il revient encore vers moi.

Elle resta plantée là dans la neige, les yeux grand ouvert, n'osant y croire. Aucun mot ne parvenait à franchir ses lèvres entre ouverte tant elle était stupéfaite et émue de le voir.
Il la regardait tout en félicitant et récompensant son fidèle Vol-au-vent. Il recommença à lui parler tout en se relevant du sol de manière souple.


Citation :
Je vois par contre que vous accueillez mieux les bêtes à pattes et bec que les humains par chez vous.

La boutade la fit enfin réagir, un sourire éclaira son visage et elle se précipita dans ses bras. Peu lui importait qu'il soit sale, mouillé et froid. La seule chose qui comptait pour le moment était de pouvoir le toucher, le serrer contre elle.

Oh Phoe!
Mon Phoe, vous enfin!


Elle l'enlaça encore plus fort de peur qu'il ne s’agisse que d'un mirage. Mais non le rêve était réalité, il était là tout contre elle pour son plus grand bonheur.
Vol-au-vent s'envola et se mit à tournoyer autour d'eux en compagnie de Proxy qui les avait rejoins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phoenyx92

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : La ou son coeur s'est posé

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Dim 26 Déc - 20:24

Oh Phoe! Mon Phoe, vous enfin!

Il la vit venir à lui souriante et belle comme jamais, son cœur se serra dans sa poitrine tellement l’émotion l’étreignait, heureux comme rarement, il ne sentait même plus le froid qui lui avait presque paralysé l'usage de ses bras. Mais des forces insoupçonnés et insoupçonnables virent à lui et tout en l’enlaçant, il la souleva de terre et la vit tournoyer autour de lui tout en tournant lui aussi dans cette neige collante fraîche;

Sa bouche vint à la rencontre de la sienne et c'est très amoureusement qu'il lui offrit peut être son plus beau baiser jamais donné lui tenant les hanches d'un bras glacé pour la garder au dessus du sol et lui caressant sa soyeuse chevelure de l'autre.

Il l'embrassa langoureusement de longue minute perdant la notion du temps et de l'espace tellement que sans s'en rendre compte et sans se faire mal, ils glissèrent tout les deux sur le sol, chute amortis par la lourde neige faisant pour eux un tapis de douceur leur permettant de ne pas interrompre ce baiser chaud et passionné.

Phoe sentant le sang lui battre les tempes, son cœur s’était emballé, son cerveau avait cessé de fonctionner pour se concentrer sur cette étreinte folle et si attendu, il était aux anges, il était heureux de pouvoir enfin serrer tout contre lui, celle qui lui a fait chavirer l'esprit et l’âme.

Cessant de l'embrasser un instant, il la regarda belle comme un rêve dans ses bras, le visage couvert de neige, trempé maintenant comme lui mais ce sourire qui ne cessait de s'agrandir sur son visage le confortant sur l'amour profond naissant entre les deux bonhommes de neiges.

Il se releva et lui tendit la main, pour la tirer tout contre lui, riant et l'embrassant tour à tour, la serrant fort contre lui, taquin mais heureux il lui dit souriant:


Le rêve est enfin devenu réalité ma chère prof, mais je ne pensais pas qu'il serait aussi humide,




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elienore

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Lun 27 Déc - 11:41

" Il est là"

Cette simple petite phrase tourne en boucle dans sa tête. Elle n'ose pas encore y croire et pourtant c''est bien lui qui l'enlace, lui caresse les cheveux et l'embrasse avec fougue et passion.
Ce baiser est le plus merveilleux, savant mélange de tendresse , de douceur et à la fois de force impérieuse. Elle oublie tout sauf cet homme qu'elle aime et qui la tient serrée dans ses bras puissant de guerrier.

Elle ne sent pas que le sol s'est dérobé sous ses pieds. Ne sent pas qu'elle est allongée dans la neige glacée et humide, franchissant la fine barrière de sa robe et rougissant sa peau. Bien au contraire, un feu de folie court dans ses veines. Ses bras se nouent, ses doigts caressent son dos, sa nuque et ses cheveux alors que sa bouche charnue ne cesse d'embrasser, picorer, mordiller la sienne avec un infini plaisir.

Elle ne saurait dire combien de temps ils sont resté comme cela, emporté chacun par la passion de l'autre.
Phoe reprends ses esprits le premier. Ses lèvres se détachent doucement et il la regarde. La tendresse et l'amour qu'elle peut lire dans ses prunelles bleutées lui font chavirer le cœur plus surement que de belles paroles. Elle lui sourit émerveillée, malgré son visage mangé de barbe et quelques écorchures sur le front et les joues. Elle lui trouve un charme fou.

Les baisers fougueux, la réchauffant, ayant cessé. Le froid se fait cruellement sentir et elle frissonne de la tête au pied. Il l'aide à se relever et lui lance taquin.


Citation :
Le rêve est enfin devenu réalité ma chère prof, mais je ne pensais pas qu'il serait aussi humide.

Moi non plus, ni aussi...froid.

A son tour de lui faire un sourire malicieux. Leurs baisers étaient bien loin d'être froids.
Prenant tout à coup un air très sérieux...de prof.


Savez vous que le recteur de Belrupt est très pointilleux sur la règle interdisant tout professeur de séduire ou se laisser séduire pas un de ses étudiants.
Vous deviez peut être réfléchir avant de continuer à m'appeler de la sorte...


Elle lui donne un petit baiser rapide et tendre avant de rire, ne parvenant pas à garder son sérieux plus longtemps.

Allons, rentrons!
Nous allons attraper la mort si nous restons dans cet état.
Un bon bain chaud s'impose suivit d'un repas solide...On ne discute pas , c'est le médecin qui parle.


Elle lui prend la main et l'entraine vers la porte d'entrée de son domaine. Ils sont dans un état lamentable, les vêtements et cheveux dégoulinants mais incroyablement heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phoenyx92

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : La ou son coeur s'est posé

MessageSujet: Re: Mission éclaireur   Lun 27 Déc - 15:18

Amusé et ému, il la garda tout contre lui, elle pouvait sentir son cœur battant la chamade contre sa poitrine tellement l’émotion était vive et non feinte, il entrelaça ses doigts dans les siens, caressant cette frêle main de ses doigts conquérants et épris de chaque parcelle de cette femme qui minute après minute avait su réveiller en lui des sensations aussi douce et sincères qu'il pensait éteintes à jamais tels les volcans de leurs Auvergne natal.

Moi non plus, ni aussi...froid.

Le froid, sensation bizarrement non présente malgré la bise qui se levait et assaillait leurs corps détrempés, mais la chaleur de leurs deux corps réunis, enlacés l'un à l'autre comme le lierre sur la pierre donnait une douce sensation de bien être et d’apaisement sur lequel rien ne pourrait prendre prise.


Savez vous que le recteur de Belrupt est très pointilleux sur la règle interdisant tout professeur de séduire ou se laisser séduire pas un de ses étudiants. Vous deviez peut être réfléchir avant de continuer à m'appeler de la sorte...


Il sourit, repensant à toute sa période à l'université, la ou il avait fait sa connaissance, trouvant même un subterfuge malin pour pouvoir accéder au précieux sésame de sa mésange, tellement l'envie de la connaître mieux se faisait déjà sentir. Il pouvait l'avouer maintenant, le devoir qu'il avait fait sur un support particulier avait été fait dans l'espoir de pouvoir lui parler plus librement ailleurs, il espérait qu'elle ne lui en voudrait pas de cette aveu, tellement le ravissement d’être maintenant avec elle était fort et puissant.

Il la regarda souriant, lui tenant toujours les mains et les embrassant pour les réchauffer lui murmura d'une voix douce :


Car vous pensez peut être que quelqu'un ou quelque chose pourrait peut être m’éloigner de vous? Je vous ai et je vous tiens pour l’éternité maintenant ma douce et délicieuse Prof.

Un doux et chaud baiser ponctua ce murmure et lui tenant toujours les mains il souri de plus belle l'entendant l'inviter à un bain rêver depuis des semaines, semaines passées dans la boue, le froid mais tellement ensoleillé par les missives que Vol-au-vent lui apportait, le gardant plein d'espoir et d'envie de revenir au plus tôt.

Allons, rentrons! Nous allons attraper la mort si nous restons dans cet état. Un bon bain chaud s'impose suivit d'un repas solide...On ne discute pas , c'est le médecin qui parle.

Alors si c'est un ordre, je n'ai pas a discuter, vous savez je suis un bon soldat qui obéit toujours quand l'ordre donné et intelligent pour ne pas dire la présentement tentateur.

Il était épuisé de ces semaines en mission, mais la force de la prendre dans ses bras et surtout l'envie le poussa à la prendre entre ses grands bras et de la porter tel une mariée passant pour la première fois le pas de sa porte et c'est tout en marchant doucement pour ne pas tomber qu'il l'embrassa encore et encore, se laissant guidé par son regard dans cette maison qu'il allait découvrir enfin.

Alors ma belle Élie, guidé moi à l'endroit ou il vous plaira, tant que je suis avec vous, j'irais au bout du monde.





La suite ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission éclaireur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission éclaireur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de l'Aubépine :: Les extérieurs :: Le portail d'entrée-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: